Le Bhagavad Gita

Le Bhagavad Gita est un poème philosophique et religieux de l'Inde, dont le titre en sanskrit signifie "Chant du bienheureux" ou "Chant du seigneur ". Il a été écrit entre le Ve et le IIe siècle. 

Résumé

Arjuna, héros des Pandava, au moment où va se déclencher une grande bataille de Kurukshetra contre ses cousins les Kauravas et leur armée, est effrayé à l'idée d'entreprendre cette lutte fratricide et préférerait déposer les armes, plutôt que de se trouver dans la nécessité tragique de tuer des amis et des parents.

Krishna, incarnation terrestre de Vishnou et cocher d'Arjuna, essaie d'extirper de son âme toute hésitation et inquiétude, et lui rappelle que son devoir, en tant que guerrier, est de se battre. D'autre part, ajoute-t-il, les corps seuls peuvent être tués, tandis que l'esprit est invulnérable et éternel. Il faut accomplir son propre devoir sans aucune arrière-pensée : le sage doit être indifférent aux choses extérieures, se recueillir dans la concentration mentale (yoga) et cultiver aussi la bhakti ou amour de Dieu.

Des citations extraits du poème : 

Heureux est l'homme qui s'endort en se disant qu'il a fait ce qu'il pouvait faire. 

Ce n'est pas seulement en s'abstenant d'agir que l'homme accède à la liberté de non-agir ; ce n'est pas uniquement en renonçant qu'il s'élève à la perfection.

Que ton intérêt porte sur l'action seulement, jamais sur ses résultats.